L'homme révolté

par

La révolte pour l'absolu et la sagesse

Camus par ce mouvement indique la quête à poursuivre par l'homme, avec deux '' objectifs '' finaux, deux moyens de conserver une condition plus élevée. En effet, la révolte c'est agir, et cela doit se faire en quête de l'absolu, et de la sagesse, deux notions éloignées, mais que Camus cite comme les points finaux de son mouvement.

Camus montre sa quête d'absolu, en parlant plusieurs fois de ''Tout ou Rien '', de'' Tous ou Personne '' et rejette tout ce qui pourrait se situer entre les deux. Il rejette la nuance, quelle que soit le domaine, afin de ne pas se compromettre et donc de poursuivre des choix forts et affirmés. Il faut aussi savoir que cette recherche d'absolu, dans la fin, et les moyens l'amena à se brouiller avec les penseurs existentialistes

Par l'absolu, Camus veut tout remettre à plat, et donc repartir de zéro dans une société avec des règles totalement différentes, et un abandon des positions sociales, des inégalités, de la hiérarchie quelle qu'elle soit, comme par exemple la fin de la relation entre le maitre et son esclave, afin d'adopter une position d'égalité absolue entre tous les hommes. Il met en garde cependant son lecteur, de l'écueil inverse, de ne pas passer d'un excès pour un autre, en inversant les rôles, en reprenant notamment la thèse de Hegel.

Inscrivez-vous pour continuer à lire La révolte pour l'absolu et la sagesse >

Dissertation à propos de L'homme révolté