La cantatrice chauve

par

Mary

Elle est la bonne des Smith. C'est une femme lunatique, puisqu'elle se met à pleurer puis à rire sans aucune raison apparente, têtue selon les dires de Mme. Smith, et autoritaire aux vues de la façon dont elle s'adresse aux Martin, qui sont ici invités.

On apprend également qu'elle est l'amie intime du pompier, ce qui lui est reproché car lorsqu'ils sont ensemble, elle n'a plus aucune retenue et enfreint ce qu'ils appellent la « pudeur britannique ».

Au cours des scènes, elle révélera, par humour, que son vrai nom n'est autre que Sherlock Homes.

Inscrivez-vous pour continuer à lire Mary >

Dissertation à propos de La cantatrice chauve