La chartreuse de Parme

par

Incohérences et infidélités

Le roman La Chartreuse de Parme s’inspire d’évènements historiques réels et se déroule dans un cadre historique connu. Aussi, nous pourrions croire que l’œuvre est inspirée entièrement de faits réels, qu’elle respecte parfaitement la réalité des lieux et des faits, et qu’elle dépeint finalement plus le réel d’une période historique plutôt que la simple histoire romancée d’un jeune homme aux pérégrinations ambitieuses.

Il est vrai que le choix de situer l’action dans la ville de Parme revêt une réalité historique indéniable : en effet, en 1839, année de publication du roman, étant placée sous l’autorité de Marie-Louise, femme de Napoléon Bonaparte, la ville de Parmenne constitue plus un terrain de convoitise entre les grandes puissances et peut donc sans troubler personne servir de cadre à cette histoire montrant l’amour d’un jeune homme pour Napoléon. Cependant, il s’agit bel et bien d’un unique prétexte, puisque nous noterons des incohérences quant au choix géographique lui-même.

En effet, la ville de Parme est réaménagée selon les désirs et les nécessités romanesques de Stendhal. Ainsi, le décor nous montre une immense citadelle érigée d’une tour Farnèse, dans laquelle vivait habituellement cette noble famille italienne. Or, nous avons vu que la direction de la cité revenait désormais à Marie-Louise, ainsi, le dénommé Ernest-Ranuce IV Farnèse, censé gouverner la ville durant cette époque, n’a jamais existé. Il est une création de Stendhal, tout comme la tour qui est supposée abriter le dirigeant italien. La réalité politique est donc bousculée, laissant la place toute entière...

Inscrivez-vous pour continuer à lire Incohérences et infidélités >

Dissertation à propos de La chartreuse de Parme