La cliente

par

Résumé

L'action se déroule en France, à la fin des paisibles années 1990. Le narrateur, écrivain, est plongé dans d'absorbantes et passionnantes recherches historiques sur Désiré Simon, un écrivain autrefois célèbre qui fut dénoncé comme juif durant les années sombres de l'Occupation. L'auteur d’une lettre de dénonciation savait bien, alors, que son acte pouvait déboucher sur la mort de la personne concernée. C'est ce qui intéresse le narrateur : le processus qui transforme un citoyen ordinaire en délateur assassin. Alors il cherche, avec délices, il procède méthodiquement, et obtient l'exceptionnelle autorisation de consulter les archives administratives de la période de la guerre, à la condition de ne rien photocopier ni photographier. Ravi, il promet d’obéir et plonge dans une masse de documents que peu de gens ont le droit de consulter.

Les fonctionnaires du régime de Vichy étaient, dans leur souci d'efficacité, méticuleux. Le narrateur poursuit lui-même sa recherche avec méthode et s'enfonce progressivement dans la fange des dossiers contenant d'authentiques lettres de dénonciation. Ces missives meurtrières au contenu nauséabond le touchent d'autant plus qu'il est lui-même d'origine juive. Un jour, il tombe en arrêt devant une lettre qui le bouleverse : elle dénonce une famille qu'il connaît bien, des amis proches, fourreurs à Paris, les Fechner, dont les ancêtres sont venus d'Europe de l'Est il y a bien longtemps. Le narrateur est particulièrement lié à François, fils de Monsieur Henri, le patriarche souriant. Les deux hommes ont épousé, comme ils disent, la même...

Inscrivez-vous pour continuer à lire Résumé >

Dissertation à propos de La cliente