La ferme des animaux

par

La manipulation du langage et la propagande

Dans la Ferme des Animaux, avec le règne de Napoléon, les animaux souffrent et voient leur liberté réduite, mais les cochons mettent en place toute une propagande pour que les animaux ne s’attardent pas sur leurs maux et considèrent leur condition comme fatale, et même enviable.

Brille-Babil, qui est chargé de la propagande, parvient à persuader les animaux que Napoléon agit dans leur intérêt à tous et que Boule de Neige est un traître. Cette propagande s’appuie sur plusieurs outils :

– Les moutons à qui on fait répéter des slogans pour les transformer en évidences et pour interrompre des débats houleux.

– On annonce régulièrement des chiffres de production et de distribution qui montrent aux animaux qu’ils travaillent mieux et mangent mieux qu’à l’époque de Jones même si dans les faits ils se sentent mal.

– Les principes de l’animalisme peuvent être modifiés progressivement sans protestation car les animaux dans leur majorité ne savent pas lire.

Inscrivez-vous pour continuer à lire La manipulation du langage et la propagande >

Dissertation à propos de La ferme des animaux