La Légende dorée

par

La foi comme source de miracles

La foi joue un rôle important dans les récits présentés dans La Légende dorée. Il faut se rappeler que l’ouvrage a été écrit pour attiser et affermir la foi chez les fidèles. Aussi l’œuvre présente-t-elle des personnages exceptionnels qui ont tous en commun une foi non moins exceptionnelle placée en leur religion et en ses vérités.

La première manifestation visible de cette foi est qu’elle leur permet de réaliser des choses impossibles au commun des mortels comme éteindre avec l’eau d’un seul vase un incendie qui ravageait toute une maison ou encore d’avoir la capacité de tenir durant deux mois en prison sans boire ni manger et en sortir mieux portant qu’à l’entrée puisque nourri de pain céleste.

Ces miracles ne sont en rien des accidents puisqu’ils se produisent parfois à la demande expresse des saints. La bible les décrit d’ailleurs comme l’apanage des serviteurs du Christ. L’impact de ces miracles est souvent une conversion d’un nombre toujours plus grand de croyants qui adhèrent aux principes du christianisme.

D’après l’auteur, tous ceux qui s’opposent aux saints sont vaincus et la conviction chrétienne devient peu à peu générale comme le démontre ce passage : « Alors quelqu'un s'écria : “À quoi vous sert de vous consumer en vains efforts ? Dieu combat pour eux et vous ne le voyez point ! Cessez donc, de crainte que la colère de Dieu ne descende sur vous.”» Ainsi par exemple une sainte ne peut être violée par une foule d’hommes en dépit de tous leurs efforts.

Le but manifeste de tous ces miracles est de convaincre le fidèle que la foi en Jésus-Christ peut leur permettre de triompher de toutes les formes d’adversité qu’ils pourront affronter dans leur quotidien. Cependant ces miracles ne sont pas présentés comme des métaphores, mais bel et bien comme des faits à l’historicité avérée, qui sont décrits avec moult détails. Que l’on soit sceptique ou convaincu, le but de l’auteur est donc atteint, puisque l’on est presque toujours dérouté, état qui peut faire naître dans le cas du sceptique un doute ou, en cas de grâce, la graine de la foi peut germer dans le cœur le plus incrédule.

Inscrivez-vous pour trouver des essaia sur La foi comme source de miracles >