La maison du chat qui pelote

par

Présentation

La Maison du chat-qui-pelote est une œuvre d'Honoré de Balzac parue en 1830. Ce court roman, ou longue nouvelle s'est d'abord appelée Gloire et Malheur et a connu de nombreux remaniements au cours de son histoire éditoriale. Dans l'édition définitive, Balzac le place au début de La Comédie humaine, parmi les « Scènes de la vie privée », ce qui fait du roman une introduction à l’œuvre et aux thèmes balzaciens. Le contexte historique est celui du Premier Empire, qui voit le déclin de l'aristocratie et l’ascension de la bourgeoisie comme classe dominante.

Comme l’indiquent les titres des ouvrages précédents, la nouvelle s’inscrira dans la lignée des études de mœurs, attachées d'abord non pas à une époque ou à une trame narrative précise, mais au comportement des protagonistes en fonction des situations dans lesquelles ils se retrouvent.

La Maison du chat-qui-pelote relate l’arrivée inopinée de Théodore de Sommervieux au sein d’un ménage vivant presque dans l’ascèse. Il va ranimer les passions d’une des filles de la maisonnée, perturbant et agitant autant ses mœurs que son esprit.

Inscrivez-vous pour continuer à lire Présentation >

Dissertation à propos de La maison du chat qui pelote