La petite Fadette

par

Berry et mentalité paysanne

L’histoire se déroule dans le Berry, une région très rurale où tout le monde se connaît, et où les histoires entre familles paysannes rythment le quotidien. On est mis en présence de nombreuses superstitions, mais aussi de la figure très autoritaire du père de famille, dont les ordres ne peuvent être désobéis. Dans le foyer, chacun occupe une place bien précise, les tâches sont réparties, et personne n’a vraiment son mot à dire. Le dur travail de la terre rend les gens un peu rudes, voire aigris et méchants, et le fait qu’ils n’ont que peu de distractions empire cela. Les rumeurs et les commérages sont fréquents, et viennent briser un peu la monotonie de la vie à la campagne. Ici, c’est la petite Fadette et sa famille qui en sont les victimes, et la méchanceté de la mentalité paysanne est bien présente. En effet, les gens ne cherchent pas à connaître la jeune fille, à aller voir derrière les apparences, car il est bien plus facile de critiquer sans savoir. Elle constitue une anormalité, elle n’est pas comme eux, les braves paysans, car elle détient un savoir, elle est mystérieuse, ne vit pas comme eux, mais à l’écart. C’est ce que par exemple lui reproche Landry, lorsqu’il lui explique pourquoi les autres ne la respectent pas : « Je vais te dire pourquoi on ne te respecte pas comme une fille de seize ans devrait pouvoir l'exiger. C'est que tu n'as rien d'une fille et tout d'un garçon, dans ton air et dans tes manières; c'est que tu ne prends pas soin de ta personne […]Tu montes sur les arbres comme un vrai chat-écurieux, et quand tu sautes sur une jument, sans bride ni selle, tu la fais galoper comme si le diable était dessus. C'est bon d'être forte et leste; c'est aussi bon de n'avoir peur de rien,...

Inscrivez-vous pour continuer à lire Berry et mentalité paysanne >

Dissertation à propos de La petite Fadette