La petite Fadette

par

Françoise Fadet

Françoise Fadet est surnommée la petite Fadette. C’est une jeune fille orpheline de père, qui a été abandonnée par sa mère lorsqu’elle était toute petite. Avec son petit frère, elle est confiée à sa grand-mère, une vieille femme aigrie, violente, qui les maltraite. Fadette est maigre, car elle ne mange presque rien, ne porte que des haillons et vit dans une petite maison délabrée près des bois. Elle est en situation de pauvreté, non seulement affective, mais aussi matérielle. Le regard des autres sur elle est une vraie souffrance pour la jeune fille : elle est décrite comme très laide, les gens la prennent pour une sorcière, et étant la petite-fille d'une guérisseuse, elle est considérée comme ayant un lien malicieux et presque démoniaque. Fadette est aussi connue sous un autre nom peu sympathique : le grelet « Et quand je mets la petite Fadette en comparaison avec un grelet, c'est vous dire qu'elle n'était pas belle, car ce pauvre petit cricri des champs est encore plus laid que celui des cheminées » (p.62).

La famille Barbeau n’apprécie pas Fadette, car par le passé, ils ont eu des ennuis avec sa mère. Pourtant, Landry fait connaissance avec la jeune fille, et peu à peu, il découvre une autre Fadette, intelligente et raisonnée, qui sait observer la nature et tirer parti de ses bienfaits. Elle n’est pas comme ce que prétendent les gens : une sorcière, mais au contraire, elle croit en Dieu et est très pieuse. Elle sait qu’elle n’est pas très jolie, et qu’elle s’est souvent montrée méchante, mais cette méchanceté était une sorte de protection, de carapace contre les blessures que lui ont infligé les gens qui ne la connaissaient pas. Un...

Inscrivez-vous pour continuer à lire Françoise Fadet >

Dissertation à propos de La petite Fadette