La ronde de nuit

par

Un personnage indécis

Une des choses les plus importantes qui caractérisent le genre humain, réside dans les décisions qu'il est obligé de prendre durant sa vie. Certaines sont faciles, simples, d’autres un peu moins, et quelques-unes pas du tout. Mais quoiqu’il en soit, il faut savoir se décider, car la posture que nous adoptons face aux questions essentielles de l’existence définit notre personnalité. Et pour en revenir à notre roman, que faut-il dire de la personnalité du narrateur ? Lui qui, du fait de ses deux personnalités était contraint à la duplicité, se devait à un certain moment de prendre position pour un camp ou l’autre. Car quoiqu’il en soit, il portait déjà profondément ancrée en lui, l’étiquette du traitre. L’unique manière de s’en défaire était de poser des actes qui le feraient passer pour un héros aux yeux du camp rival. Mais jamais il ne put se décider, en proie aux remords et à l’indécision «Place du Châtelet. Le café Zelly's où le lieutenant et Saint-Georges doivent me retrouver à minuit. Quelle contenance adopterai-je quand ils marcheront vers moi? ». Cette ligne de conduite le conduira à devenir un martyr. Il est possible de constater une fois de plus ici, le caractère ambigu de l’œuvre qui laisse le lecteur sur sa faim.

Inscrivez-vous pour trouver des essaia sur Un personnage indécis >