La théorie physique, son objet et sa structure

par

Loi physique et expérience scientifique

La loi physique est un autre aspect de la théorie physique. Selon l’auteur, une loi physique n’est que la représentation d’une réalité. Elle en est la représentation la plus proche de la réalité. C’est pour cette raison que Duhem souligne : « une telle loi est toujours symbolique ; or un symbole n’est à proprement parler ni vrai, ni faux ; il est plus ou moins bien choisi pour signifier la réalité qu’il représente ». En d’autres termes, une loi physique est sujette à un certain degré d’incertitude, à une infinité de probabilités. Et, compte tenu du fait que la loi physique est le résultat d’une série d’expériences, automatiquement, la formule qui en découle est aussi sujette à une indétermination. Par conséquent, une loi physique est relative. Or, comme nous le savons, une loi physique ne saurait être vraie aujourd’hui et fausse demain. Donc, pour qu’une loi de physique soit absolue, il faudrait que l’expérience soit conduite de manière concise afin de limiter les risques d’incertitude.

Nous arrivons à la place de l’expérience dans la théorie physique. Selon Duhem, pour effectuer une expérience scientifique, le chercheur doit parvenir à se débarrasser de toutes ses idées fixes et de ses préjugés, tout ce qui pourrait biaiser l’expérience, afin de laisser libre cours à la raison. Car, s’il mène l’expérience en ayant à l’esprit ses idées fixes, il aura tendance à orienter les résultats vers ses idées préconçues : « il faut effacer son opinion aussi bien que celles des autres devant les décisions de l’expérience ; il faut accepter les résultats de l’expérience tels qu’ils se...

Inscrivez-vous pour continuer à lire Loi physique et expérience scientifique >

Dissertation à propos de La théorie physique, son objet et sa structure