La théorie physique, son objet et sa structure

par

Un objet d’étude précis: vers une nouvelle orientation de la théorie physique

L’objectif de Duhem est de circonscrire la théorie physique. Il estime qu’en lui attribuant un objet d’étude précis, elle sera débarrassée de toute ces spéculations qui l’obscurcissent et la rendent hermétique. Ces spéculations centrées sur des positions métaphysiques qui sont incapables d’expliquer le raisonnement, l’explication sur laquelle se basent leur identification et leur étude des principes premiers. Alors, l’auteur s’interroge : « Ne pourrait-on, pour construire une théorie physique, concevoir une méthode qui fût suffisante ? Conséquente avec sa propre définition, la théorie n’emploierait aucun principe, ne recourrait à aucun procédé dont elle ne puisse légitimement faire usage ». Il propose d’apporter une nouvelle orientation à la théorie physique. Une orientation basée sur des principes physiques simples et sur les hypothèses qui peuvent en découler. Donc, une théorie philosophique basée non plus sur l’explication des apparences, mais plutôt représentant de manière suffisante un ensemble de lois expérimentales. La validité d’une théorie physique reposerait donc sur l’harmonie entre l’expérience et les hypothèses énoncées.

Après la proposition de cette nouvelle orientation, Duhem s’intéresse à son usage, son utilité. Pour lui, compte tenu de l’immensité de la connaissance, une telle théorie en procédant par des hypothèses, nous permet d’étudier la physique dans son ensemble, en se limitant aux hypothèses scientifiquement vérifiables. En procédant ainsi, l’esprit humain s’enrichit de manière globale, rapide et synthétique comparé à une approche qui proposerait...

Inscrivez-vous pour continuer à lire Un objet d’étude précis: vers une nouvelle orientation de la théorie physique >

Dissertation à propos de La théorie physique, son objet et sa structure