La valse lente des tortues

par

Henriette Grobz

Henriette est la mère de Joséphine et Iris. C’est une femme froide, dure, manipulatrice et odieuse avec toute sa famille ; elle n’a d’ailleurs plus aucun contact avec Joséphine. Elle a toujours préféré Iris, dont la vie superficielle lui paraissait beaucoup plus intéressante que la vie simple et modeste de Joséphine, qu’elle méprise et rabaisse sans cesse.

Quittée par Marcel, vénale et méchante, elle décide de ne rien dépenser du peu d’argent qui lui reste en volant un mendiant aveugle tous les jours. Elle va aussi voir une envouteuse pour jeter un sort à Josiane, qui commence à se sentir mal peu après.

Inscrivez-vous pour continuer à lire Henriette Grobz >

Dissertation à propos de La valse lente des tortues