L'Africain

par

La mère

Le narrateur présente son enfance auprès de sa mère comme une expérience très douce.  Il a grandi avec la jouissance d’une certaine liberté. Il n’était encadré que de sa tendre mère et de ses grands-parents maternels qui n’avaient que de l’amour pour leur petit-fils. La mère est de nationalité française, elle retourne donner naissance à son premier fils en Bretagne, mais ne parvient pas à retourner en Afrique avant que la guerre ne rende tout déplacement impossible. La mère et le père passeront l’intégralité de la guerre sans nouvelles l’un de l’autre.

Si le père est devenu africain grâce à la force de son rêve, la mère est africaine par l’affection, l’amour et la dévotion qu’elle a manifestés au narrateur depuis le moment de sa naissance.

Inscrivez-vous pour trouver des essaia sur La mère >