Le baron perché

par

La découverte de l'amour et de la liberté

Côme, jeune homme courageux et différent vit dans les arbres pour toute sa vie, et de là où il est, il a pris de la hauteur, autant d’un point de vue physique que moral / social. De là où il se trouve, il observe de haut toute la population, le reste des humains, alors que lui vit plutôt avec les animaux.  Il voit cela de manière bien plus claire, se rit de ses contemporains qu’il juge ennuyeux, mais a aussi de la pitié pour eux qui ne sauront jamais ce qu’est la véritable liberté. Selon lui, le vrai sens de la liberté c’est cela, vivre seul, par soi-même, sans aide des autres. Il leur reproche une certaine routine, l’absence de prise de risques, et démontre avec une grande intelligence sa supériorité dans bien des domaines, se débrouille seul et ne dépend de personne.

L’impression que lui laissent ses semblables est donc une certaine médiocrité, manquant de fraicheur et d’originalité, autant en société, qu’en amour. De plus, il n’apprécie pas leur rapport à la nature, trop distant, alors que lui est en plein centre de la nature, et en fait partie désormais.

Globalement il se moque de la médiocrité des hommes et des femmes qui vivent toujours de la même manière, dans l’ordre établi, travaillent, ne font rien de fou, et s’ennuient finalement, alors que lui vit d'une manière passionnée.

 

Sa vision de la liberté et de l’amour sont proches, le fait qu’il faille vivre...

Inscrivez-vous pour continuer à lire La découverte de l'amour et de la liberté >

Dissertation à propos de Le baron perché