Le baron perché

par

Un roman d'aventures précis et réaliste.

Le roman d’aventures reste réaliste dans un certain sens, avec une description précise de tous ses mouvements, des paysages et des villes qu’il parcourt, des personnes qu’il rencontre et du cadre général en concordance avec son époque. En effet, face à tel défi le lecteur se demande dès le départ comment le héros parviendra-t-il à conserver ce mode de vie, et combien de temps. Pourtant l’auteur parvient à exprimer tout cela de manière logique et réaliste. c’est comme si ce mode de vie était possible. Par ailleurs, l’auteur lui-même, Calvino explique qu’en partant d’une image de départ, il avait construit toute « une histoire qui se souciait de rendre justifiable et vraisemblable jusqu'à l'irréalité de la trouvaille initiale », à partir  d’« un paysage et une nature, certes imaginaires, mais décrits avec précision et nostalgie». Il concluait : « En somme, j’avais fini par prendre goût au roman, dans le sens le plus traditionnel du terme ». Ce qui semble expliquer le concept du roman et l’importance des détails comme la région, dont on disait à l’époque « un singe parti de Rome pouvait arriver en Espagne sans toucher terre, rien qu'en sautant d'arbre en arbre ».

 

Côme vit de nombreuses aventures, comme la chasse, la fabrication de systèmes hydrauliques du haut de ses arbres pour prévenir les incendies, travailler à la taille d’arbres, ou encore la rencontre de Jean-Des-Bruyères, un brigand en fuite qu’il parvient à faire arrêter ses méfaits, en lui...

Inscrivez-vous pour continuer à lire Un roman d'aventures précis et réaliste. >

Dissertation à propos de Le baron perché