Le blé en herbe

par

Philipe Audebert

Philipe, plus intimement appelé « Phil », est un jeune adolescent de seize ans. Fils de Marthe et M. Audebert, il joue un rôle dominant tout au long de l’histoire. Ce personnage, présent du début à la fin, apparaît d’abord comme un ami d’enfance de Vinca. Le lecteur apprend tout d’abord, que les deux familles Audebert et Ferret passent chaque été ensemble au bord de la douce et jolie mer bretonne. Cet été est cependant un peu particulier pour nos deux protagonistes et en particulier pour Phil. Surgissent en lui de nouveaux sentiments jusque-là enfouis : en effet, Phil sent qu’il n’est plus un enfant et veut vivre sa vie d’ « homme ». Il découvre qu’il aime Vinca et désire la posséder. Impétueux et fortement déterminé, Phil est avide de nouvelles sensations qui naissent en lui et qu'il est impatient d’explorer.

« Sur ce roc incliné, il rêva de possession comme en peut rêver un adolescent timide, mais aussi comme un homme exigeant, un héritier âprement résolu à jouir des biens que lui destinent le temps et les lois humaines. »

Ces nouvelles sensations font que Phil veut grandir trop vite puisque, plus tard, il délaissera son amie d’enfance Vinca pour s’adonner entièrement à une femme plus âgée que lui. Un jour, il rencontre cette inconnue du nom de Camille Dalleray, par hasard, alors que celle-ci lui demande de lui indiquer son chemin. Lors de son premier contact avec Mme Dalleray, Phil éprouve une grande fierté quant au service qu’il lui a rendu ainsi que de l’admiration pour cette dame. Quelques jours plus tard, il est ravi de lui porter un télégramme. Mme Dalleray, l’invite alors à entrer dans sa villa, et lui fait découvrir les plaisirs de l’amour charnel. Aveuglé et hanté par l’image de Camille Dellaray, cette dernière deviendra la maîtresse de Phil et le restera jusqu’à la fin des vacances en Bretagne. Cette relation restera secrète : Phil choisit de ne pas en parler à Vinca dont il s’éloigne petit à petit.

Ce n’est que lorsque Mme Dellaray disparaît sans prévenir, sentant probablement que leur relation n’était qu’une aventure passagère, que Phil revient vers Vinca. Il apprend qu’elle avait connaissance de son aventure avec cette femme. « Elle se tut, et Philippe aperçut, sous les prunelles bleues, en haut de la fraiche joue enfantine de son amie, la nacre, le sillon des larmes nocturnes et de l’insomnie, ce reflet satiné, couleur clair de lune, qu’on ne voit qu’aux paupières des femmes contraintes de souffrir en secret ». Phil essaye de la reconquérir, ce qu’il obtient sans grande difficulté. L’amour spirituel naissant qu’ils avaient l’un pour l’autre cède finalement à un amour passionnel. L’infidélité, due à sa liaison amoureuse avec Camille Dellaray, est une expérience qui lui a permis de renforcer son amour pour Vinca et de la posséder pour toujours.

« – Une aventure… répéta Philippe, blessé et flatté. Eh dame ! Tous les garçons de mon âge…

— Il faudra donc que je m'habitue, interrompit Vinca, à ce que tu ne sois, en effet, que « tous les garçons » de ton âge.

— Vinca chérie, je te jure qu'une jeune fille ne peut pas parler, ne doit pas entendre… il baissa les yeux, se mordit la lèvre avec suffisance, et ajouta :

—Tu peux me croire. »

Inscrivez-vous pour trouver des essaia sur Philipe Audebert >