Le Crime du Golf

par

Les enquêteurs

Hercule Poirot

C’est un ex-détective devenu détective privé. Arborant un style très anglais bien qu’il soit belge, il présente un caractère quelque peu maniaque, calme, fait preuve d’un très grand sens de l’observation et de l’ordre, et il se montre très méthodique. Le personnage est mystérieux et ne se montre pas toujours prompt à partager ses conclusions. Son intellect supérieur semble creuser un fossé entre lui et le commun des mortels.

« Un mètre soixante, une tête en forme d’œuf légèrement penchée de côté, des yeux brillant d’un éclat vert quand il est en proie à l’émotion, une moustache de style militaire et un air de parfaite dignité. »

 

Arthur Hastings

Il est le narrateur du récit et un ami d’Hercule Poirot. Il ne parle que très brièvement de lui-même, et semble s’effacer pour mieux mettre en scène les aventures de son ami, bien que leurs relations ne soit pas toujours parfaitement cordiales. Il tombe amoureux du personnage de Dulcie Duveen qu’il trouve ingénue.

 

Monsieur Giraud

Détective de la Sûreté de Paris, il jouit d’une certaine célébrité, ce qui le rend pompeux et arrogant. Il semble être l’exact contraire d’Hercule Poirot. En effet, il est sans-gêne, imbu de sa personne et manque du raffinement exemplaire du détective plus âgé, qu’il traite de « pépé ».

 « De très haute taille, les cheveux roux, la moustache rousse et le maintien militaire, il devait avoir une trentaine d’années. À la pointe d’arrogance qui perçait dans ses manières, on sentait qu’il avait conscience de son importance. »

Inscrivez-vous pour trouver des essaia sur Les enquêteurs >