Le joueur

par

La situation de la famille du général et les motivations financières

La famille du général, dans laquelle le personnage principal est précepteur est assez originale : le chef de famille, un ancien général militaire à la retraite. Il est plutôt bel homme, et apparaît propre sur lui. Il est amoureux d’une jeune femme, bien plus jeune pour lui, Mademoiselle Blanche, jeune femme de la bourgeoisie française qui est venue ici pour apprendre à parler la langue, découvrir un nouveau pays.

Le général a une belle fille, veuve de son fils, Paulina Alexandrovna, et dont le héros Alexei en est amoureux (autre point commun entre le héros et l’auteur, Dostoïevski fut amoureux d’une jeune femme Pauline Souslova dans sa jeunesse). Alexei est dans cette famille en tant que précepteur de deux jeunes enfants. Mais il y a également un autre jeune homme, très aisé, venant d’Angleterre, Mr Astley, descendant de la bourgeoisie britannique. Il est aussi amoureux de Paulina. Le dernier personnage est Mr le marquis Des Grieux, un noble français, qui ne vit pas ici pour rien : il détient son patrimoine de l’industrie, grande source de richesse au 19ème siècle en Europe, et il a beaucoup de créance de la famille du général. Il vit chez eux en attendant que la famille lui rembourse son argent. Paulina est amoureuse de lui, malgré le peu de vertus qu’il a, sa mesquinerie et le fait qu’il soit peu sympathique, ce qui agace les deux jeunes hommes.

Ainsi, contrairement aux apparences, la famille qui semble riche ne l’est pas du tout, elle est criblée de dettes envers Des Grieux, et la riche et belle demeure dans laquelle ils vivent, est en fait hypothéquée au profit de leur créancier. L’argent qui représente l’élément de la trame principal de ce roman est donc présent, ou absent, et toujours il est question, que ce soit dans les apparences, ou dans la réalité des choses. Ici la famille paraît riche mais est presque ruinée. Cependant, l’argent qui est la source de leurs ennuis, semble être aussi leur solution à moyen terme pour arranger leur situation : le général attend que sa tante, une vieille dame aigrie, que tout le monde appelle la « Baboulinka » meure de vieillesse. Ainsi ce décès permettrait au général d’hériter et donc rembourser ses dettes, et enfin « respirer ».

La solution qui semblait venir de ce décès s’estompe quand cette dernière arrive chez la famille et décide de leur annoncer qu’elle vient à Roulettenbourg pour dépenser son argent dans des jeux dans les casinos. Son apparition imprévue semble impossible, et tellement improbable que tout le monde croit voir un fantôme.

Inscrivez-vous pour trouver des essaia sur La situation de la famille du général et les motivations financières >