Le Journal du séducteur

par

Facettes de l’antihéros

L'auteur nous dresse un portrait peu flatteur du héros que nous suivons, peut-être pour nous rendre ce personnage un peu plus antipathique et ainsi condamner par des moyens détournés sa conduite. Johannes aime séduire, tromper, manipuler à tour de bras, sans jamais se soucier des uns ou des autres. Seule sa personne compte. Ainsi, tous les moyens sont bons pour satisfaire son plaisir personnel. Nous pouvons alors constater des thèmes récurrents dans ce roman notamment dans tout ce qui a trait aux stratégies amoureuses et au bien-être personnel.

 

1. Un besoin insatiable de plaisir

 

Tout se résume ici à satisfaire une pulsion, un plaisir. Johannes éprouve une satisfaction constante dans la séduction des jeunes filles innocentes. Devoir progressivement abaisser toutes leurs défenses pour enfin les mettre à nu semble être sa seule motivation. Par ailleurs, une fois la jeune fille totalement acquise, le jeune homme s'en désintéresse totalement et part à la conquête d'une nouvelle proie.

Mais le plaisir réside aussi dans le défi : plus la tâche sera ardue, plus il faudra redoubler d'ingéniosité, ce qui augmente considérablement la satisfaction de notre homme.

Au plaisir s'opposent l'ennui, la routine, tout ce qui, par accoutumance, a perdu de sa saveur. C'est le cas lorsque les filles se laissent tomber trop vite entre ses griffes ; le plaisir de défaire une à une chaque petite résistance que la femme oppose n'est pas présent puisqu'elle s'offre sans contrainte. Johannes effectue donc un choix stratégique dans la sélection de ses cibles. En prenant Cordélia, il s'offre une prise de choix : celle-ci est jeune, innocente mais cultivée et méfiante. Elle ne connaît rien des choses de l'amour mais ne se laissera pas épouser si facilement. Par ailleurs, elle est jeune, belle et peut avoir l'homme de son choix. Il est donc nécessaire que Johannes use de la plus grande subtilité pour la toucher, et la mise en place de toute cette mécanique est très longue. Si le plaisir de séduire est...

Inscrivez-vous pour continuer à lire Facettes de l’antihéros >

Dissertation à propos de Le Journal du séducteur