Le Léviathan

par

La religion

Dans « Le Léviathan », Thomas Hobbes prend conscience des problèmes théologico-politiques, c’est à dire les problèmes qui interfèrent entre la religion et l’organisation politique. Par conséquent, il épuise plus de la moitié de son temps dans la question religieuse et son impact politique. La puissance ecclésiastique ne peut imposer aux hommes les règles à suivre. Bien évidemment, Hobbes vise la religion catholique dans son ouvrage « le Léviathan », car elle crée une coexistence incontestable entre le pouvoir souverain et le pouvoir religieux. Par conséquent, le souverain serait le seul responsable à prendre les décisions religieuses relatives à l’État. De plus, étant donné que le souverain est choisi et établi par la volonté entière du peuple, il fait ainsi respecter les lois de la nature - qui sont aussi celles de Dieu – et il n’existe pas alors d’opposition à ces lois.

Inscrivez-vous pour continuer à lire La religion >

Dissertation à propos de Le Léviathan