Le lion

par

Présentation

Écrivain aux facettes multiples, Joseph Kessel (1898-1979) aura été l’un des derniers humanistes du XXe siècle. Celui dont François Mauriac affirme qu’il « aura gagné l’univers sans avoir perdu son âme » aura été entre autres journaliste, écrivain, résistant et aventurier. Cette dernière activité laissera une marque profonde sur son œuvre littéraire. Le Lion, publié en 1958, porte cette empreinte. Cette fois-ci, c’est le Kenya qui prête ses étendues sauvages, sa faune et ses habitants comme cadre à ce récit narrant une étrange amitié entre une fillette et un fauve sous les regards sceptiques, inquiets ou fascinés, mais jamais indifférents, des uns et des autres. Anonyme, le narrateur fait – par le biais de ce roman – une étude à la fois des Massaïs, peuple de bergers nomades habitant les plateaux du Kenya, et des rapports entre les humains et les animaux. Il s’agira donc dans un premier temps d’analyser le point de vue de Kessel sur les rapports entre les humains et les bêtes, puis de s’appesantir sur le regard porté par l’auteur sur les Massaïs.

Inscrivez-vous pour continuer à lire Présentation >

Dissertation à propos de Le lion