Le Passeur

par

Gabriel

Gabriel est un nourrisson que recueille la famille de Jonas au début du roman. Par cette adoption, les parents doivent l’aider à faire partie de la vie communautaire, à s’insérer de façon à calmer son caractère récalcitrant. L’enfant est en effet souvent sujet à des angoisses et des insomnies que seul Jonas s’avère être capable d’apaiser en lui transmettant des souvenirs de sommeil et de tranquillité.

 

Un lien très fort se développe entre Jonas et lui, par le biais de ce savoir que l’adolescent parvient à transférer à Gabriel, l’aidant ainsi à se construire. Mais en lui transmettant une partie de ses souvenirs, Jonas se rend malgré lui responsable de la mise en danger de l’enfant. En effet, les images et les sensations qu’il lui transmet auraient dû rester l’unique propriété du Dépositaire et de Jonas. Ce faisant, il inclut une troisième personne, un étranger, dans la chaîne de la garde de l’histoire et de la mémoire. Gabriel devient alors une menace pour la communauté, car il est le premier enfant élevé et bercé à l’aide des souvenirs d’antan, et il pourrait divulguer ce qu’était la vie d’avant.

 

Ce personnage est très attachant par son innocence et sa fragilité. Son esprit et ses agissements sont sains, mais sa seule erreur est d’avoir reçu des souvenirs par le biais de Jonas. Ainsi, il devient une menace malgré lui pour la communauté.

Inscrivez-vous pour continuer à lire Gabriel >

Dissertation à propos de Le Passeur