Le second traité du gouvernement civil

par

L'importance du droit dans les relations entre les hommes

Locke essaie de montrer en quoi l'état de nature de Hobbes et le chaos ne sont pas viables sur le long terme pour les humains et pourquoi le droit est si important pour la préservation de son espèce. Car si l'état de nature n'est pas état de guerre perpétuel, si les hommes peuvent y devenir propriétaires, y développer la production, le travail, un minimum de richesses, et les échanges, pourquoi en sortiraient-ils ? Locke répond que si l'état de nature n'est pas essentiellement état de guerre, il n'en est pas loin et cela représente un danger potentiel de tous les instants. Étant donné que chaque individu agit pour lui-même, il défend ses propres droits, rien d'autre et la conséquence en est que les droits de chacun sont en perpétuel danger, dont fait partie le droit de propriété. Mais la solution qu'il propose est dirigée directement contre celle de Hobbes et de son ouvrage le Leviathan. Il n'estime pas qu'il faille transférer l'ensemble de ses droits naturels et intrinsèques à un souverain, qui serait un souverain de droit absolu, comme le justifie Filmer, ( '' Sous couleur de se fabriquer un protecteur, on arme un ennemi '' ) mais plutôt à un '' gouvernement civil '' avec la séparation des pouvoirs entre le législatif qui édicte les lois et l'exécutif qui se charge de les faire appliquer, des hommes politiques responsables, conscients de leur rôle d'intérêt général, n'agissant pas pour eux et leur bien personnel, mais pour la collectivité, le plus grand nombre, le bien public : en effet le rôle de l'institution politique est la préservation de la propriété mise en danger par les désordres inévitables de l'état de nature. Pour sortir de cet état, il...

Inscrivez-vous pour continuer à lire L'importance du droit dans les relations entre les hommes >

Dissertation à propos de Le second traité du gouvernement civil