Le songe d'une nuit d'été

par

Résumé

La cité est en fête. Thésée, duc d’Athènes, va épouser Hippolyte, la reine des Amazones. Les préparatifs de la cérémonie qui aura lieu dans quelques heures vont bon train. Pourtant le vieil Égée ne partage pas cette euphorie : sa fille Hermia doit selon lui épouser Démétrius, mais c’est un autre de ses courtisans, Lysandre, qui a les faveurs de la jeune femme. Héléna, une autre jeune noble athénienne, soupire pour sa part après Démétrius. Égée demande au duc de trancher en sa faveur, et celui-ci rappelle à Hermia que la loi exige qu’elle se soumette à la volonté de son père, sous peine d’être condamnée.

Quand ils sont enfin seuls, Lysandre propose à Hermia un plan audacieux : ils vont s’échapper d’Athènes. Survient Héléna, désespérée par l’indifférence de Démétrius. Hermia et Lysandre la mettent dans la confidence : ils se sont donné rendez-vous dans un bois voisin, la nuit tombée, et vont fuir Athènes. Afin de gagner les faveurs de Démétrius, l’ingrate Héléna décide de le mettre au courant des projets de fuite des deux amants.

Pendant ce temps, un groupe de joyeux artisans épris de théâtre a décidé de donner la représentation d’un drame devant le duc et sa nouvelle duchesse lors des fêtes données pour le mariage. Le chef de ce groupe s’appelle Bottom ; il se croit le plus grand acteur du monde. Les six compères se donnent rendez-vous dans le bois, ce même soir, pour répéter sans être dérangés.

Nous quittons Athènes pour pénétrer dans la forêt et le monde enchanté des fées et des elfes, sur lequel règnent deux souverains : Titania et Obéron. Le couple se dispute à cause d’un jeune page que Titania élève et protège, alors qu’Obéron voudrait en faire un de ses propres suivants. De plus, Obéron va assister au mariage de Thésée et Hippolyte, alors que cette dernière lui a autrefois accordé ses faveurs. Cela, Titania veut bien l’oublier, pourvu qu’on lui laisse son page. Pas question pour Obéron, qui fait alors appel à Puck, un esprit malin qui joue aux hommes des farces cruelles. Il le charge de verser sur les yeux de Titania quelques gouttes d’un élixir magique qui la fera tomber folle d’amour pour le premier être sur lequel se posera son regard. Alors, elle ne saura rien lui refuser.

Entrent alors Héléna et Démétrius. Ce dernier a appris la fuite d’Hermia et Lysandre, et s’est lancé à leur recherche suivi par Héléna qui le poursuit de ses assiduités, bien qu’il la repousse durement. Mais Obéron est là, invisible, et entend la conversation. L’attitude de Démétrius le scandalise tant qu’il ordonne à Puck, qui est revenu avec l’élixir magique, d’en verser sur les yeux de ce jeune Athénien ; il le reconnaîtra à son costume. Pour sa part, il se charge d’ensorceler le regard de Titania, ce qu’il fait bientôt, profitant du sommeil de celle-ci.

Pendant ce temps, Hermia et Lysandre sont toujours en fuite. Épuisés, ils décident de s’arrêter pour prendre du repos et s’endorment. Arrive alors Puck, qui voit un jeune Athénien endormi. Prenant Lysandre pour Démétrius, il lui verse l’élixir sur les yeux. C’est alors qu’Héléna entre dans la clairière, au moment du réveil de Lysandre. Ce dernier ouvre les yeux, voit Héléna, et tombe éperdument amoureux d’elle. Héléna ne croit pas un mot de ses déclarations enflammées et lui tourne le dos, suivie de Lysandre qui enjoint à Hermia endormie de le laisser dorénavant en paix. À son réveil, celle-ci se trouve seule dans la forêt et part à la recherche de l’homme qu’elle aime.

Retrouvons nos six joyeux artisans et apprentis acteurs. Ils ne se trouvent d’accord sur rien et se disputent. Puck est attiré par le bruit de la querelle et s’en amuse au plus haut point. Pour ajouter du piment à tout cela, il décide d’affubler le plus bruyant d’entre eux, Bottom, d’une tête d’âne. Terrorisés, ses cinq compagnons s’enfuient. Tout cela fait bien du tumulte, et Titania est réveillée par ces clameurs. Elle ouvre les yeux qu’Obéron a oints d’élixir, pose son regard sur Bottom, ridicule avec sa tête d’âne, et tombe amoureuse du monstre.

Dans un autre coin de la forêt, Hermia a trouvé non pas Lysandre mais Démétrius. Elle l’accuse d’avoir tué l’homme qu’elle aime, ce qu’il nie. Obéron et Puck, invisibles, assistent à la scène et comprennent quelle erreur a été commise. Obéron profite du sommeil de Démétrius pour lui verser l’élixir sur les yeux. Les couples se croisent, se font de bruyants reproches, ce qui réveille Démétrius qui pose son regard sur Héléna et devient fou d’amour pour elle. La situation est devenue inextricable, et les deux jeunes hommes vont en venir aux mains. Puck a fait du joli travail, et Obéron est fort mécontent. Il faut se hâter de résoudre tout cela, car le jour va venir. Alors Puck contrefait la voix de l’un, de l’autre, les fait courir de-ci de-là, tant et si bien qu’ils tombent d’épuisement et s’endorment. Puck s’approche de Lysandre et verse sur ses yeux un antidote qui effacera les effets de l’élixir.

Pendant ce temps, Titania file le parfait amour avec Bottom, ce qui permet à Obéron de s’emparer du page. Il ordonne ensuite à Puck de rendre à l’artisan son apparence humaine, et d’effacer de sa mémoire les souvenirs de cette nuit. Quant à lui, il va oindre les yeux de Titania avec l’antidote.

Le jour s’est levé, et Thésée et Hippolyte font leur entrée dans la clairière. Ils réveillent les jeunes gens endormis ; tout est rentré dans l’ordre. Les deux jeunes couples ont l’esprit quelque peu embrumé, et ne savent pas bien si leurs souvenirs sont réels ou le fruit d’un rêve. Ils suivent Thésée et Hippolyte vers Athènes, où ils vont se marier.

C’est fait ! Les réjouissances peuvent commencer. Quoi de mieux qu’une pièce de théâtre, jouée par d’humbles artisans venus rendre hommage à leur prince souverain ? Bottom et ses amis donnent toute la mesure de leur absence de talent, et transforment une tragédie en un spectacle comique et ridicule, à la grande joie des spectateurs et du duc, qui pardonne bien volontiers une si sympathique incompétence. L’harmonie règne, l’amour a triomphé. Entrent les elfes et les fées, menés par Obéron et Titania, qui se mêlent aux danses des crédules humains. Le dernier mot revient à Puck, qui implore les spectateurs de pardonner tant de péripéties insensées : tout cela, après tout, n’était-il pas qu’un songe ?

Inscrivez-vous pour trouver des essaia sur Résumé >