Les Chouans

par

Le réalisme de l’œuvre

Comme susmentionné, Les Chouans est une œuvre réaliste. Ce réalisme est présent dès le titre de l’œuvre. En effet, le terme « Chouan » n’est pas le fruit de l’imagination de Balzac. Il vient en fait de Jean Cottereau dit Jean Chouan, qui était le chef des insurgés royalistes des provinces de l'Ouest (Bretagne, Maine), pendant la Révolution. La chouannerie est donc une insurrection paysanne née dans le Maine, en 1793, sous l'influence de Jean Chouan, et qui gagna la Normandie et la Bretagne (Elle prit fin en 1800). Comme nous pouvons aisément le constater, le caractère réaliste et même historique de notre corpus est visible dès le titre. En outre, le contexte historique dans lequel se situe l’intrigue (la révolution française de 1789) ainsi que la description des évènements sont eux aussi très réalistes. L’auteur parle d’une France en situation de crise intérieure et extérieure.

En effet, à l’époque de la révolution, la France était également en guerre hors de ses frontières : « Le gouvernement avait demandé cent millions et cent mille hommes, afin d’envoyer de prompts secours à ses armées, alors battues par les Autrichiens en Italie, par les Prussiens en Allemagne, et menacées en Suisse par les Russes, auxquels Suwarow faisait espérer la conquête de la France. » Balzac illustre de manière très réaliste une république désintégrée aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur. Dans cet ouvrage réaliste, Balzac revisite une des périodes les plus marquantes de l’histoire de France.

Inscrivez-vous pour continuer à lire Le réalisme de l’œuvre >

Dissertation à propos de Les Chouans