Les fourberies de Scapin

par

Scapin

Il est le serviteur de Léandre. C'est un homme manipulateur et rancunier. Afin d'aider son maître, ainsi que l'ami de celui-ci Octave, il va inventer toutes sortes de stratagèmes : persuader les deux pères qu'il ne faut pas punir les deux fils qui leur ont désobéi, donner de l'argent pour éviter un scandale et une perte de temps en procès ou encore pour sauver l'un d'eux d'un rapt, etc. Scapin espère cependant des choses en échange : il va profiter de cette occasion pour battre le père de son maître, Géronte, car il considère qu'il lui a fait du tort. On sent dans le personnage de Scapin un tempérament vicieux, malin, et surtout fourbe, ce que nous confirme le titre donné par Molière : Les fourberies de Scapin. A la fin de la pièce, il tente de s'en sortir en feignant sa mort proche, et essaye d'obtenir le pardon de Géronte. Cependant, cette fois-ci, il n'est pas dupe ; il ne le lui accordera que le jour où il mourra. Ce n'est que grâce à Argante, le père d'Octave, qu'il se verra pardonné et convié aux festivités. Scapin a donc réussi à s'en sortir une fois de plus, malgré tous les coups bas qu'il a pu faire pour parvenir à ses fins.

Inscrivez-vous pour continuer à lire Scapin >

Dissertation à propos de Les fourberies de Scapin