Lorenzaccio

par

Lorenzaccio

Avant de présenter le personnage de Lorenzaccio tel qu’il apparaît dans l’œuvre de Musset, nous allons d’abord expliquer en quoi il est directement inspiré de la réalité. L’histoire se déroule en 1537, alors que la ville de Florence est dirigée par Alexandre de Médicis et que les affrontements entre les prorépublicains alliés à François Ier et les royalistes affiliés au Pape et à Charles Quint. Lorenzo de Médicis, surnommé du sobriquet dépréciatif de Lorenzino par les Florentins en raison de son apparence chétive et de son caractère peu digne de confiance, est un cousin d’Alexandre de Médicis qui tient les rênes de Florence. Lorenzo envisage alors de prendre la place de son cousin en l’assassinant. Il use de ruse et d’hypocrisie afin de parvenir à ses fins, entretient de chaleureuses relations avec le monarque en place et va même, pour gagner l’intégralité de sa confiance, toucher la corde sensible d’Alexandre : les femmes. Il joue le rôle de son entremetteur en lui arrangeant des aventures avec des jeunes filles pour la plupart issues de la dynastie Médicis. Planifiant son guet-apens dans l’ombre, Lorenzo se fait seconder par un assassin, Scoronconcolo, qui achève la besogne meurtrière. Si le piège réussit, les faits historiques qui s’ensuivent n’en sont pas bouleversés pour autant, car le clan Médicis comporte déjà de nombreuses branches fuyantes et il règne au sein même de celle-ci un chaos et une division certains.

Ainsi, Lorenzo est directement inspiré de la réalité puisque le héros éponyme du drame de Musset porte le même nom, le même sobriquet, et poursuit le même but en employant des méthodes similaires. Il fait preuve dans la pièce de la légendaire débauche et du vice qui rendent le véritable Lorenzo peu fréquentable. Il parle sans cesse des femmes en termes connotés sexuellement bien que l’emploi de métaphores, d’allégories brodées dans un langage...

Inscrivez-vous pour continuer à lire Lorenzaccio >

Dissertation à propos de Lorenzaccio