Mémoires d’Hadrien

par

Hadrien

Hadrien : c'est un provincial né loin de Rome dans l'actuelle Espagne. Il se décrit comme un « enfant robuste » quand il a dix ans, âge où il perd son père. Il part vivre dans la capitale de l'empire. Jeune noble, il va franchir les étapes du cursus honorum et grimper les échelons vers les sommets du pouvoir. Il est protégé par les deux empereurs qu'il sert, Nerva et surtout Trajan. Il sert plusieurs années comme officier dans la légion, aux frontières de l'empire qu'il apprend à défendre et à aimer. Son éducation et la rudesse de cette vie austère lui donnent des goûts simples. On sait que « L'officier ambitieux rentrant sous sa tente en secouant de ses épaules des flocons de neige » porte « la courte barbe des philosophes ».

Posément, il construit sa carrière et sa vie. Trajan l'envoie aux confins de l'empire pour de délicates missions de guerre ou de négociation, et le désigne comme son successeur. Il a quarante ans quand il atteint le pouvoir, qu'il conservera plus de vingt ans. S'il sait être un guerrier, c'est avant tout un pragmatique qui place le bien de l'empire et des hommes au-dessus de tout. Plutôt que d'engager les légions de Rome dans de sanglants conflits, il préfère la négociation et la raison, comme en Orient au début de son règne : « Je tâchai de faire passer dans mes pourparlers cette ardeur que d'autres réservent pour le champ de bataille. Je forçai la paix » C'est ainsi qu'il entend régner.

Il est marié, il n'aime pas son épouse qui le lui rend bien. Il se souvient de sa jeunesse avec une nostalgie amusée : « On m'a reproché à cette époque quelques adultères avec des...

Inscrivez-vous pour continuer à lire Hadrien >

Dissertation à propos de Mémoires d’Hadrien