Moderato Cantabile

par

Style de l’auteur

S’il est bien une chose qui caractérise Moderato Cantabile, c’est le minimalisme de l’intrigue. En effet, les deux individus qui discutent tout au long de l’ouvrage n’ont pas beaucoup d’indications sur le crime qui a été commis dans le café. Cela ne les empêche pas d’entamer une longue conversation remplie de digressions qui ne les mène finalement qu’à mieux se connaître. Aucune réponse n’est apportée aux interrogations ouvertes au début du livre. Cependant, l’auteur fait un effort notable de style lors de la rédaction des dialogues et des descriptions, et le livre est baigné d’une atmosphère assez particulière. Par son refus d’une intrigue structurée, Moderato Cantabile se situe bien sous l’égide de l’école du Nouveau Roman, prôné par Robbe-Grillet, tandis que l’auteur marque le style de l’œuvre de son empreinte en ayant recours à des descriptions évocatrices et une science du dialogue où les paroles sonnent juste.

Inscrivez-vous pour continuer à lire Style de l’auteur >

Dissertation à propos de Moderato Cantabile