Mon bel oranger

par

Résumé

L'action de Mon bel oranger se déroule au Brésil, non loin de Rio, avant la Seconde Guerre mondiale, quand les petits garçons allaient au cinéma et rêvaient devant les films de l’acteur Tom Mix et leurs grandes sœurs de Rudolph Valentino. Zézé est de ceux-là. C'est un enfant de presque six ans, d'une intelligence rare, qui a appris à lire seul, avant même de fréquenter l'école. Cela s'est fait naturellement, bien que personne n'ait jamais pu l'aider à la maison. En effet, la famille de Zézé est pauvre, d'une pauvreté qui frise la misère. Son père a perdu son emploi, sa mère s'épuise à de pénibles travaux d'usine, et ses frères et sœurs ont dû quitter l'école depuis longtemps déjà, afin d'aller gagner quelques sous ou d’aider à la maison.

Malheureusement pour Zézé, il est aussi dissipé qu'il est intelligent. C'est comme si un diablotin lui parlait à l'oreille et lui inspirait les farces les plus terribles. Il en rit, mais ceux qui l'entourent ne rient pas du tout, et le malheureux petit est battu comme plâtre par tous les membres de sa famille, qui ne connaissent pas d'autre façon d'éduquer un enfant. Dès qu'une farce est commise dans le quartier, c'est Zézé qu'on pointe du doigt et les coups pleuvent sur son corps maigre. L'enfant trouve cela normal : après tout, il est méchant ; du moins, c'est ce qu'on lui répète sans cesse. Mais comme il aimerait que cesse cette pluie de coups quotidienne qui lui meurtrit le corps et l'âme ! Seule sa sœur Gloria se refuse à accabler le petit frère et le défend contre les autres.

Inscrivez-vous pour continuer à lire Résumé >

Dissertation à propos de Mon bel oranger