Mon bel oranger

par

Zézé

Zézé est le personnage principal de l’histoire. Il a cinq ans, c’est l’un des plus jeunes garçons d’une famille nombreuse où il est maltraité par ses frères et sœurs aînés. Il est doté d’un esprit vif et malin et obsédé sans cesse par l’apprentissage. Il enchaîne les bêtises dans sa découverte du monde face à un milieu hostile à tout éveil ou toute curiosité. Aussi, on le surnomme « le diable », on le bat à tout rompre et on le méprise. Seuls son petit frère Luis et sa sœur aînée Gloria semblent l’aimer et s’intéresser à lui. Son deuxième frère Totoca lui apparaît, dès le début de l’histoire, comme un éducateur. Il éveille en lui une joie sans limites qu’il traduit dans ses pensées navrantes : «… j’étais très content car mon frère aîné me donnait la main et m’apprenait les choses. Il m’apprenait les choses hors de la maison. Parce qu’à la maison je m’instruisais en faisant mes découvertes tout seul, et en les faisant seul je me trompais, et en me trompant je finissais toujours par recevoir une fessée. » Ainsi, Zézé possède une clairvoyance et une lucidité que les adultes n’ont pas puisqu’eux-mêmes traitent Zézé de « diable », de « chat de gouttières », quoiqu’ils découvrent que ce qu’il dit est vrai et que le petit garçon ne se trompe pas, généralement.

Il est très maigre, presque malingre, et il est le seul de la fratrie à être blond. Très imaginatif, il invente un monde irréel dans lequel il se raconte des histoires, qu’il partage avec son « petit pied d’oranges douces »...

Inscrivez-vous pour continuer à lire Zézé >

Dissertation à propos de Mon bel oranger