No et moi

par

Résumé

No et moi présente l’histoire de Lou Bertignac, une jeune fille de treize ans ayant sauté deux classes. Intellectuellement précoce, Lou est une adolescente curieuse et ouverte d’esprit. Elle lit énormément et expérimente le monde afin de mieux le comprendre. Elle se rend d’ailleurs souvent à la gare d’Austerlitz pour observer les gens et vivre avec eux les émotions des départs et des arrivées. C’est là qu’elle rencontre No, une jeune SDF de dix-huit ans.

Lou est une jeune fille isolée et secrète qui vit dans une famille meurtrie par la mort d’un enfant, Thaïs, sa petite sœur. Sa mère est en dépression et vit sans arrêt dans le noir tandis que son père fait semblant de continuer à vivre avec le sourire. Elle est donc incomprise par ses parents mais aussi par ses camarades de classe qui l’appellent « le cerveau » et la rejettent en raison de son jeune âge. Seul le rebelle de sa classe, Lucas, de quatre ans son aîné, semble s’entendre avec elle, la surnommant notamment « Pépite » depuis qu’elle a annoncé en classe son désir de faire un exposé sur les SDF. Choisi au hasard dans la panique, ce sujet va emmener la jeune fille bien plus loin qu’elle ne pouvait le penser.

Lou essaye d’entrer en contact avec No, une jeune SDF sauvage et inaccessible. Elle l’invite souvent dans un café pour boire un chocolat chaud (pour Lou) ou une vodka (pour No). Mais en réalité elle ne fait que répondre aux questions de No. Elle lui explique le sujet de son exposé et No se prête au jeu en lui présentant ses amis SDF.

L’exposé de Lou est un succès. Elle est même applaudie par les élèves de sa classe. Lucas l’invite aussitôt à sortir avec lui, mais elle refuse. Lou se pose encore beaucoup de questions sur les relations amoureuses et se demande, entre autres, de quel côté elle doit tourner la langue lors d’un baiser.

Très vite, Lou se sent responsable de No, elle s’inquiète de plus en plus pour elle et s’en veut de vivre aussi aisément. Elle met alors tout en œuvre pour l’aider. Une relation de confiance s’installe peu à peu entre les deux filles, jusqu’à ce que No disparaisse.

Après une recherche acharnée, Lou finit par la retrouver dans une file de distribution de repas. Elle est heureuse de retrouver son amie mais celle-ci l’envoie sur les roses en lui disant qu’elles ne sont pas du même monde : « Barre-toi Lou ! Tu me fais chier ! Tu n’as rien à faire là ! Ce n’est pas ta vie ça, tu comprends, ce n’est pas ta vie ! ». Mais No change vite d’avis et décide finalement de la rejoindre à la sortie du lycée. Lou demande alors à ses parents d’accueillir No chez eux, et lorsqu’ils acceptent, c’est avec Lucas qu’elle partage sa joie.

La chambre de Thaïs devient la chambre de No. La jeune fille trouve peu à peu ses marques et permet même à la famille de retrouver un semblant de joie. Elle trouve un emploi comme femme de chambre dans un hôtel et passe beaucoup de temps avec Lou chez Lucas qui vit seul dans un grand appartement. Le père du jeune homme est au Brésil et sa mère passe uniquement pour lui donner de l’argent de temps en temps. Les deux jeunes filles sont inséparables.

Progressivement, les deux adolescentes se découvrent et Lou commence à comprendre l’histoire de No. Née d’un viol, No était régulièrement battue par sa mère qui la rejetait. Placée dans une famille d’accueil après avoir vécu quelque temps avec ses grands-parents, elle a commencé à fuguer. Elle traînait avec des garçons plus âgés qu’elle et a commencé à se droguer. Elle a ensuite été envoyée en internat où elle a rencontré Loïc. Folle amoureuse de lui dès leur rencontre, No tente, aujourd’hui encore, de rejoindre celui qui lui avait promis de lui écrire avant de partir pour l’Irlande.

Mais la situation se dégrade pour No. En proie à ses vieux démons, elle se remet à boire et à prendre toute sorte de cachets. Elle semble ne plus exister psychiquement, paraît complètement absente. Un soir, le père de Lou trouve des bouteilles d’alcool dans sa chambre. Une dispute éclate : No ne peut pas rester ici si elle ne respecte pas les règles de la maison ; elle exerce en outre une influence négative sur Lou.

C’est sans un mot pour Lou, et peu après avoir perdu son travail, que No quitte l’appartement pour se réfugier chez Lucas. Loin de se désunir, Lou et Lucas essayent tous deux d’aider la jeune SDF à s’en sortir, même si Lucas ne cesse de répéter à Lou qu’ils n’y arriveront pas. S’occuper d’une SDF qui ne fait que boire, se droguer et découcher est trop compliqué pour deux adolescents.

No pose de plus en plus de problèmes, elle devient très changeante à cause des médicaments qu’elle prend et ses sautes d’humeur sont difficilement supportables. Un certain nombre d’interrogations surgissent également concernant les moyens financiers de la jeune fille qui veut tout le temps faire des cadeaux à Lou et dépense sans compter. Les deux jeunes se demandent donc d’où provient cet argent.

Un soir, No appelle Lou, paniquée, lui annonçant qu’elle doit partir, la mère de Lucas devant bientôt arriver. Lou se met en tête de partir en Irlande avec No. Elles passent la journée à traîner dans Paris toutes les deux et achètent un billet de train pour Cherbourg. Le voyage n’aura pas lieu, No ayant inexplicablement disparu. Lou qui l’aura attendue toute la journée rentre chez elle dépitée.

Alors que Lou et Lucas tentent toujours d’avoir des nouvelles de No, en vain, les deux jeunes gens commencent à se rapprocher sérieusement. Cette histoire aura donc changé les vies de Lou et de Lucas traversées par celle, plus turbulente, de No.

Inscrivez-vous pour trouver des essaia sur Résumé >