Odette Toulemonde

par

Balthazar Balsan

Balthazar Balsan est l’antithèse d’Odette socialement et moralement. Cet écrivain de grand renom est le père de douze romans et aussi celui d’un enfant de dix ans, François, et le mari d’Isabelle, avocate. Cet auteur ne se satisfait pourtant pas de ce que son existence fortunée peut lui offrir. En effet, à l’inverse d’Odette, qui se contente de son salaire minuscule et trouve son bonheur dans celui des autres, Balthazar fait preuve d’une confiance en lui pratiquement nulle, malgré ses succès et l’aisance matérielle qu’il a acquise. Il doute sans cesse de son talent, et n’est vraiment pas heureux. Son passé influe fortement sur cette incapacité à trouver de la joie autour de lui. Né sous X, ignorant sa véritable identité, ayant passé d’une famille d’accueil à l’autre, l’homme ne doit son salut et la construction d’un « moi » défini qu’à son talent et sa culture. Eux seuls lui permettent de s’élever socialement, au gré des succès qu’il remporte.

De tempérament doux, un peu distrait et rêveur, d’une générosité marquée, il reste cependant très sensible, rongé par l’anxiété et le doute relativement à ses capacités littéraires. L’homme rencontre Odette lorsqu’elle lui écrit une lettre de soutien au sujet de son dernier roman, Le Silence de la plaine. Tombé sous le charme de cette femme simple qui semble irradier le bonheur autour d’elle, il décide de s’associer à elle pour écrire son treizième roman, cependant qu’un amour intense naît entre eux.

 

Inscrivez-vous pour trouver des essaia sur Balthazar Balsan >