Pourquoi j'ai mangé mon père

par

Messages de l’auteur

Les différentes situations rencontrées sont synonymes donc de controverses et de débats permettant d’aborder différents thèmes. L’auteur nous invite ici sous l’humour et la satire de notre société, à travers les aventures de cette famille plutôt moderne finalement malgré le temps préhistorique, à nous questionner sur les limites de la vanité de l’Homme (il veut toujours plus de confort, de facilités, souvent à son détriment), la légitimité de ses créations et leur portée (le feu, l’art et les autres inventions qui sont source de confort mais aussi source de conflits et de désastres) et son humanisme (le portrait de ceux qui veulent toujours plus avancer, progresser sans penser au futur, à ce qu’il pourrait advenir de leurs créations ; ceux qui ne sont pas vraiment gênés de la présence ou de l’absence de ces dernières ; et celui de ceux qui critiquent ce progrès, qui appellent à la prudence mais qui profitent tout de même de ces inventions).

Nous retrouvons très bien le coté sociologue de Roy Lewis dans ce roman, qui souhaite en quelque sorte que chacun de nous se remette en question, quitte à douter du progrès en se remémorant du passé (la limite entre l’énergie nucléaire et la bombe nucléaire avec ses guerres), pour une évolution meilleure de notre société.

Inscrivez-vous pour continuer à lire Messages de l’auteur >

Dissertation à propos de Pourquoi j'ai mangé mon père