Quatre-vingt-treize

par

L’Histoire par la confrontation de personnages fictifs

Il est premièrement nécessaire de prendre connaissance des différents protagonistes qui font vivre l’histoire. Considérons les personnages inventés par Hugo : le marquis de Lantenac, un aristocrate royaliste vendéen, son neveu Gauvain et le précepteur de celui-ci, Cimourdain. L’intrigue en elle-même est basée sur un conflit, historique de par son contexte, et tragiquement familial. En effet, le marquis de Lantenac prenant la tête des troupes contrerévolutionnaires de Vendée sera pourchassé par le jeune Gauvain ayant rallié les révolutionnaires, et qui demeure sous la tutelle de Cimourdain.

Hugo, en opposant et confrontant de tels personnages, joue sur les conflits existants de cette période tout en les incarnant principalement en ces trois protagonistes. Il éclaire ainsi le lecteur sur des évènements historiques par le regard et les actions de ces trois héros plongés dans la tourmente de la Terreur, mêlant le fictif au réel, lâchant les trois hommes sortis de son imagination dans les remous d’une période trouble. Le lecteur peut de cette façon réagir face aux évènements réels tout en gardant un certain recul permis par le caractère fictif des personnages. En effet, le lecteur est pleinement immergé dans cette période tout en profitant de l’aspect romanesque de l’ouvrage, le style de l’écriture hugolienne rappelant sans cesse que l’œuvre n’est pas que la narration de faits historiques, l’usage récurrent du point de vue interne livrant au plus près la vision subjective qu’ont les personnages des...

Inscrivez-vous pour continuer à lire L’Histoire par la confrontation de personnages fictifs >

Dissertation à propos de Quatre-vingt-treize