Robert des noms propres

par

Lucette

Jeune adolescente de dix-neuf ans, Lucette semble perdue.Elle s’est jetée dans un monde d’adultes en épousant Fabien, alors qu’ellen’est encore qu’une enfant. Quand elle tombe enceinte, elle pense vivre unconte de fée mais l’immaturité du couple les pousse peu à peu dans leursretranchements, et crée une tension.

Ici, la fin du couple est bien évidemment caricaturalepuisque Lucette finit par abattre son copain sans bien réellement saisir lepourquoi de son geste ni ses conséquences. Ses pensées semblent confuses :« – Pourquoi avez-vous tué votre mari ? – Dans mon ventre, lepetit avait le hoquet. – Oui, et ensuite ? – Rien. J’ai tuéFabien. – Vous l’avez tué parce que le petit avait le hoquet ? – Non.Ce n’est pas si simple. Cela dit, le petit n’a plus le hoquet. »

Lucette ne prend pas une grande place dans ce romand’Amélie Nothomb et pourtant, elle est l’élément déclencheur de toute cettehistoire. La violence de sa mort et la brutalité de la naissance de sa fillevont marquer pour toujours le destin de Plectrude.

Inscrivez-vous pour trouver des essaia sur Lucette >