Robert des noms propres

par

Plectrude

C’est l’héroïne du livre. Née dans une prison, issue d’un contexte familial difficile, elle a intériorisé une part d’ombre, de violence en elle, qui en fait un être à part. Par ailleurs, elle possède une philosophie singulière, qui s’adapte difficilement au monde qui l’entoure. Très vite, elle est diagnostiquée comme précoce. Cette différence fera sa force mais sera aussi la cause des difficultés qu’elle rencontrera dans la vie, la mettant au ban de la société. Incomprise, jalousée, l’introduction dans un milieu social (notamment l’école) n’est pas aisée. Les enfants, comme les enseignants, sont mal à l’aise face à cette fille hors norme : « La maîtresse, qui n’avait jamais beaucoup aimé Plectrude, se mit dès lors à la détester. »

Cette héroïne permet à l’auteur d’aborder les difficultés de l’adolescence, les problèmes d’intégration dus à la précocité, les conflits familiaux, etc.

 

Inscrivez-vous pour trouver des essaia sur Plectrude >