Sa Majesté des mouches

par

De l’innocence à la violence

Les enfants qui se retrouvent seuls sur l’île sont à peine des adolescents. Leur âge, qui varie entre six et quinze ans, correspond à une période ordinairement considérée comme pure, innocente, et généralement mise en scène sous ces dimensions-là que ce soit au cinéma ou en littérature.

Les enfants qui échouent sur l’île sont donc encore innocents. Collégiens, chanteurs de chorale, ils n’ont pas encore connu la violence. Leur première attitude sur l’île le confirme, ils établissent une société égalitaire et démocratique basée sur l’entraide. Au fil du récit, la liberté qu’ils ont acquise les mène à briser toutes les barrières chez certains d’entre eux. Ils ne feront plus de distinction entre le bien et le mal. 

La chasse destinée premièrement à se nourrir contribue à déchaîner leur violence. Ils tuent pour se nourrir, certes, mais ils y prennent goût et la chanson qu’ils chantent lorsqu’ils vont chasser reflète ce nouveau goût pour le sang.

Inscrivez-vous pour continuer à lire De l’innocence à la violence >

Dissertation à propos de Sa Majesté des mouches