Salammbô

par

Les Barbares

Ceux qu'on appelle les Barbares sont en fait plusieurs peuples non-originaires de la région de Carthage : Grecs, Ligures, Lusitaniens, Égyptiens, Cantabre, Cariens, Libyens, Baléares, Nègres ...

Mauvaise attitude, volonté d'une guerre sanglante même de la part des chefs qui doivent pourtant maîtriser leurs troupes : « Laisse aller ta colère comme un char qui s'emporte, disait Spendius [à Mâtho] Crie, blasphème, ravage et tue. La douleur s'apaise avec du sang, et puisque tu ne peux assouvir ton amour, gorge ta haine ; elle te soutiendra ! »

La célèbre sauvagerie des Barbares, qui ne valent pas mieux que les Carthaginois : « On les voyait au loin prendre la graisse des morts pour huiler leurs machines, et d'autres en arrachaient les ongles qu'ils cousaient bout à bout afin de se faire des cuirasses. Ils imaginèrent mettre dans les catapultes des bases pleins de serpents apportés par les Nègres, les pots d'argiles se cassaient sur les dalles, les serpents couraient, semblaient pulluler, et tant ils étaient nombreux, sortir des murs naturellement. Puis, les Barbares, mécontents de leur invention, la perfectionnèrent ; ils lançaient toutes sortes d'immondices, des excréments humains, des morceaux de charogne, des cadavres. » Ce n'est plus vraiment une guerre dans un but précis mais plutôt un déferlement de haine.

Inscrivez-vous pour continuer à lire Les Barbares >

Dissertation à propos de Salammbô