Salammbô

par

Mâtho

Il commence sa carrière en tant que chasseur d'éléphants, puis il s'engage au service de Carthage mais puisque la République lui doit des chevaux, du froment et de l'argent il s'associe avec les Barbares. Il fait partie des mercenaires, il s'associe avec Spendius (un ancien esclave) pour faire la guerre.

Avec l'aide de Spendius, il va dérober le voile de la déesse de Tanit « le zaïmph » situé dans le palais de Salammbô. Il espère ainsi obtenir les faveurs de la princesse dont il est amoureux, en effet il a été chercher le zaïmph pour elle. C'est aussi un moyen pour lui de faire pression sur les Carthaginois, il pense qu'ils préféreront arrêter la guerre que de perdre le zaïmph.

Il va traverser tout la ville avec le voile sur ses épaules, qui lui offre une protection car personne n'osera l'approcher de peur d’abîmer cet objet sacré. Mais lorsque Salammbô se rendra dans la tente de Mâtho pour récupérer le zaïmph il n’opposera pas de résistance tant elle l'impressionne.

Puis il va commander les Barbares dans leur guerre contre Carthage, la ville qui renferme sa bien-aimée et qui l'empêche d'être auprès d'elle. « Mâtho s'était d'abord retenu de combattre, pour mieux commander tous les Barbares à la fois. [...] Peu à peu il s'était rapproché ; l'odeur du sang, le spectacle du carnage et le vacarme des clairons avaient fini par lui faire bondir le cœur. Alors il...

Inscrivez-vous pour continuer à lire Mâtho >

Dissertation à propos de Salammbô