Seconds Analytiques

par

Résumé

Aristote qu’on surnommait ‘le Stagirite’ est né en 384 avant J.-C. en Macédoine et décédé en 322 avant J.-C. en Eubée. Son père Nicomaque était le docteur du roi Amyntas II et sa mère Phéstias était une sage-femme renommée. C’est un philosophe grec, élève de Platon pendant plus de vingt ans à l’Académie, une école philosophique mis en place par Platon vers 387 avant J.-C., cette Académie est faite de jardins et de portiques et elle est placée près du tombeau du héros ‘Académos’. C’est là qu’il commence à rédiger dix-neuf œuvres de philosophie platonicienne. Aristote prend ensuite une certaine distance critique vis-à-vis de Platon son Maître et crée sa propre école ‘Le lycée’ en 335 avant J.-C. appelé communément l’école péripatéticienne tiré du terme grec péripatein signifiant ‘se promener’ car il est dit selon la légende qu’Aristote enseignait au lycée d’Athènes en se promenant. Certains grands noms de l’époque y travaillent comme Héraclide du Pont philosophe et astronome platonicien étant très lié à l’univers de Platon ou encore Eudème de Rhodes qui publie les travaux de son maître (Aristote), il est considéré comme le premier historien des sciences. Aristote est également le précepteur d’Alexandre le Grand qui est l’un des personnages les plus célèbres de l’Antiquité.

Les Seconds Analytiques est l’ouvrage d’Aristote qui constitue la deuxième partie des ‘Analytiques’ établi en deux livres bien distincts. Il parle d’un...

Inscrivez-vous pour continuer à lire Résumé >

Dissertation à propos de Seconds Analytiques