Seconds Analytiques

par

Aristote

Présenté par certains biographes comme un bègue imberbe et très soigné, l’auteur de l’ouvrage est un philosophe reconnu. Dans cet ouvrage, il prend une posture d’enseignant pour livrer ses réflexions. Ce qui est intéressant avec les questions d’ordre philosophiques, c’est justement qu’elles laissent le champ ouvert à toute nouvelle réflexion. L’auteur est toutefois conscient d’être en position de maitre, et certains passages donnent cette impression : « Ce qui, tout en étant démontrable, est posé par le maître sans démonstration, c’est là, si on l’admet avec l’assentiment de l’élève, une hypothèse, bien que ce ne soit pas une hypothèse au sens absolu, mais une hypothèse relative seulement à l’élève ». Et justement, les lecteurs, élèves de circonstance, sont susceptibles d’avoir leur propre opinion sur les questions, quoique devant quand même prendre majoritairement pour vraies, les déclarations de l’auteur.

Inscrivez-vous pour continuer à lire Aristote >

Dissertation à propos de Seconds Analytiques