Situation III

par

L'Europe et les USA

Aux yeux de Sartre, la situation au lendemain de la guerre est totalement opposée entre l'Europe, décimée, et les USA dont la puissance augmente autant militairement que culturellement et économiquement. Sartre est totalement saisi par la démesure des constructions, des structures, de la vitesse des transports, de l'organisation et de la modernité globale des villes américaines, autant au niveau technologique qu'artistique. Il dit à propos de New-York « J'ai appris à l'aimer. Je me suis habitué à ses ensembles massifs, à ses grandes perspectives. » Sartre y retrouve une liberté différente de celle qu’il en a perdue en Europe ; le rêve américain, où tout est possible

L’Europe avilie et asservie n'empêche pas à Sartre de formuler enfin un message d'espoir, car selon lui, la liberté a survécu à l'occupation.

Inscrivez-vous pour continuer à lire L'Europe et les USA >

Dissertation à propos de Situation III