Situation III

par

Une crise de la philosophie et de l'art: sa thèse sur la liberté

Cet ouvrage permet aussi à Sartre d’élargir son champ d'observation et de réaliser que cette guerre a causé une rupture dans l'histoire, comme elle a entrainé une crise dans de nombreux domaines : l'humain, la politique, la société, la morale, mais aussi dans la philosophie et dans l'art. Son séjour aux USA, lui permet de formuler des observations sur le matérialisme et d'en rapporter les incohérences et les défauts et de l’opposer à la situation d’après-guerre en Europe.

L’auteur analyse plusieurs formes d'art et la manière de travailler de certains artistes qu'il connait outre-Atlantique. Il cite ainsi la nouvelle poésie révolutionnaire : « Personne n’a mieux dit que la poésie est une tentative incantatoire […] en renchérissant sur son impuissance verbale, en rendant les mots fous, le poète nous fait soupçonner par-delà ce tohu-bohu qui s’annule de lui-même, d’énormes densités silencieuses. Puisque nous ne pouvons pas nous taire, il faut faire du silence avec le langage. » Sartre médite aussi sur les arts visuels et rédige un essai sur le travail de Giacometti (sculpteur et peintre surréaliste Suisse 1901-1966), ou sur l'art de Calder (sculpteur et peintre Américain 1898-1976), deux artistes qu’il a connus personnellement.

Sartre reconnaît qu'il existe aussi une crise de la philosophie, et cela se ressent autant sur la forme que sur le fond, et selon lui la langue française souffre :...

Inscrivez-vous pour continuer à lire Une crise de la philosophie et de l'art: sa thèse sur la liberté >

Dissertation à propos de Situation III