Sodome et Gomorrhe

par

Résumé

« Sodome et Gomorrhe » est une œuvre du célèbre écrivain français Marcel Proust. Auteur de nombreux romans, son œuvre principale est sans aucun doute la suite romanesque « À la recherche du temps perdu » publiée entre 1913 et 1927, en sept tomes, dont trois qui sont parus à titre posthume aux Éditions Gallimard.

Le titre fait référence aux deux villes, Sodome et Gomorrhe qui sont évoquées dans les textes sacrés de la Bible. Ces deux cités sont détruites et rayées de la carte par une tempête de feu au temps d’Abraham, comme un déchainement divin destiné à punir les habitants de ces villes qui avaient des mœurs malsaines ou mauvaises.

Ce roman, narré à la première personne, ce dont on peut se demander si Proust a voulu en faire une sorte d’autofiction et traiter un sujet controversé à l’époque (qui parfois l’est encore aujourd’hui), l’homosexualité. En effet, ce récit est celui d’un narrateur, un jeune homme, qui découvre que l’un de ses amis, prénommé Charles, est homosexuel. Il vient de Balbec, et il va rendre visite à un duc et à sa femme, la duchesse de Guermantes (que l’on retrouve dans un autre roman de l’auteur), puis à la princesse. Cependant, son attention est attirée par ce qu’il voit, puis ce qu’il entend sans voir : en effet, il est surpris par M. de Charlus et un jeune homme se prénommant Jupien, un boutiquier giletier de l’hôtel de Guermantes. Les deux hommes tombe amoureux l’un de l’autre, et le narrateur assiste à leurs ébats sexuels, et s’en retrouve très perturbé, ce genre de choses n’étant pas habituelles. C’est ce que l’on appelle à l’époque les...

Inscrivez-vous pour continuer à lire Résumé >

Dissertation à propos de Sodome et Gomorrhe