Splendeurs et misères des courtisanes

par

Le baron de Nucingen

Extrêmement riche, Balzac avait raconté comme il avait gagné sa fortune colossale dans un précédent roman. Il représente le pouvoir que donne l'argent, à l'opposé de Lucien qui n'a rien, et qui est pourtant amoureux. Il devient l’époux d’Esther suite aux manigances de Vautrin.

Inscrivez-vous pour continuer à lire Le baron de Nucingen >

Dissertation à propos de Splendeurs et misères des courtisanes