Splendeurs et misères des courtisanes

par

Le monde bourgeois et l'artiste

Le monde bourgeois et l'artiste : la destruction des rêves.

 

            Ce roman présente trois groupes sociaux qui interagissent dans les sphères parisiennes : le monde bourgeois, la noblesse et le monde des courtisanes, univers parallèle aux précédents (les courtisanes survivent et s'enrichissent grâce à la luxure des hommes du monde et à la séduction de la haute classe).  Dans ce microcosme, tout semble fonctionner selon la classe sociale, la richesse et l'apparat : '' Il n'y a rien de plus terrible que l'Etiquette pour ceux qui l'admettent comme la loi la plus formidable de la société. '' Par ailleurs, la beauté pure de certaines jeunes femmes - ou de certains jeunes hommes - ouvre de nombreuses portes : s’ils n’ont pas l’argent nécessaire, leurs « clients » ont une jolie fortune à disposition et sont prêts à le dépenser afin de se pavaner – et s’amuser - avec eux. En effet, « Les gens doués d'un extérieur agréable ne rencontrent aucune difficulté au début de la vie, ils ne déploient alors aucun talent, ils sont corrompus par les avances que leur fait le monde, et il faut leur payer plus tard les intérêts de leurs qualités! ». Il existe toutes sortes de rouages dans les hautes sphères de la haute société parisienne, une sorte de fonctionnement interne qu’il peut être utile de connaître avant de s’immiscer dans les salons et les soirées.

Ce fonctionnement qui peut sembler immoral -  bien qu’il soit établi depuis de nombreuses années -  va petit à petit ronger Lucien, lui qui est extérieur à ce monde et...

Inscrivez-vous pour continuer à lire Le monde bourgeois et l'artiste >

Dissertation à propos de Splendeurs et misères des courtisanes