Supplément au voyage de Bougainville

par

Critique de la colonisation

La critique de la colonisation s'illustre principalement par le discours du Vieillard à l'encontre des Tahitiens, où plusieurs idées apparaissent:

- Les ''vices'' et ''extravagances'' du peuple européen. Le Vieillard évoque les méfaits de la colonisation européenne par la corruption. En effet, la mauvaise influence et la méchanceté du peuple européen envers un peuple tahitien pourtant accueillant traduit la brutalité de la colonisation. C'est la menace de l'esclavage, d'un asservissement et de la privation de liberté qui pèse sur le peuple Tahitien, d'après une prédiction funeste du Vieillard.

- Une colonisation ''injuste'' et incompréhensible. Le vieillard poursuit son discours avec l'évocation d'une colonisation absurde: «Ce pays est à nous. Ce pays est à toi! et pourquoi? Parce que tu y a mis le pied?». Nous avons une dénonciation de l'orgueil du peuple européen, un peuple s'emparant de terres par la force et par la simple volonté de régner sur tout et sur tous.

- Une colonisation jugée utile par la supériorité du peuple européen. Le Vieillard dénonce ce fait, en ne comprenant pas pourquoi les mœurs européennes seraient meilleures que celles des tahitiens. Il ne comprend pas non plus pourquoi les Européens se donnent de tels droits sur un peuple libre, accueillant, qui recherche la tranquillité et la pérennité, qui donne tant à des étrangers, et qui en échangent se voient méprisés et considérés comme une ''race inférieure à asservir''.

Inscrivez-vous pour continuer à lire Critique de la colonisation >

Dissertation à propos de Supplément au voyage de Bougainville