Supplément au voyage de Bougainville

par

Une œuvre protéiforme

L'œuvre de Diderot est protéiforme, c'est à dire qu'il y a plusieurs façons de l'analyser et de la comprendre mais aussi car elle est très variée.

En effet nous avons un contenu, mais aussi des points de vues très riches et divers:

- Les discussions philosophiques entre A et B et leur point de vue concernant les mœurs tahitiennes. A et B nous permettent de faire le bilan, de mieux comprendre le ''Supplément au Voyage de Bougainville'', et de voir ce qui en ressort: ils apportent une critique globale.

- La discussion entre l'aumônier et Orou nous permet d'un côté de voir le point de vue de l'aumônier sur les mœurs des tahitiens, et de l'autre le point de vue d'Orou sur les mœurs des Européens.

- Les tirades riches en contenu: premièrement avec le discours du Vieillard, critiquant la colonisation et la civilisation européenne, et nous apportant un nouveau point de vue sur les mœurs des européens. Deuxièmement, nous avons un discours admirable de la part de Miss Polly Baker qui se défend contre les lois et les mœurs de son propre peuple qu'elle n'hésite pas à critiquer! C'est un discours important puisque nous avons un nouveau point de vue des mœurs Européens par une Européenne elle-même.

Nous avons différents points de vues concernant les mœurs mais surtout autour d'un même sujet: la reproduction entre homme et femme. Le fait que l' œuvre soit protéiforme nous apporte des points de vues divers sur le sujet ce qui en fait ainsi une critique très riche, très poussée.

Inscrivez-vous pour continuer à lire Une œuvre protéiforme >

Dissertation à propos de Supplément au voyage de Bougainville